A.U.R.R.A-2

Qui sommes-nous ?

A.U.R.R.A asbl est une association dont la gestion est assurée par ses membres qui sont pour la plupart des citoyens Bruxellois soucieux du développement à caractère durable de la région tout en limitant le taux d’inoccupation des infrastructures présentes sur le territoires Bruxellois . Un accent particulier est mis sur l’autonomie alimentaire de la région et la réinsertion socio-professionnelle.

A.U.R.R.A asbl poursuit la finalité d’augmenter la réalisation des projets à caractère durable dans la capitale.

Notre association poursuit l’ambition de dépasser la juxtaposition de projets individuels mais de créer des espaces communs qui favoriseront les collaborations entre personnes et entre projets afin de développer et renforcer le réseau (informel) entre ces mêmes acteurs qui exercent à Bruxelles tout en garantissant leur indépendance et leur autonomie.

A.U.R.R.A asbl est totalement indépendante, elle n’est soumise à aucun groupe d’intérêts, elle n’est soumise à aucune organisation ou institution susceptible de limiter ou d’orienter sa liberté d’action ou liberté de pensée.

A.U.R.R.A asbl

A.U.R.R.A asbl est une association de petite taille dont le conseil d’administration est constitué d’un noyau solide aux compétences variées et complémentaires.
Cette structure permet de se déployer très rapidement tout en garantissant une réactivité adaptée, une rapidité d’exécution pour une gestion de qualité.

Ce profil permet surtout un management simple et un contrôle efficace des coûts.

L’association a pour buts

  • De développer et de soutenir des projets non-lucratifs qui apportent une plus-value sociétale. Les domaines dans lesquels s’exercent ces projets peuvent être l’environnement, le développement durable, la culture, l’éducation, l’accès au web ou encore l’économie sociétale.

  • De promouvoir et de rendre accessible l’alimentation biologique et durable au plus grand nombre ;

  • De sensibiliser et de faciliter l’accès aux produits sains à toutes les couches de la population ;

  • De promouvoir la réutilisation des objets et d’offrir un endroit d’échanges qui permet de donner une deuxième vie aux biens de consommation ;

  • De régir et de promouvoir l’insertion socio-professionnelle par la mise en place de formations diverses, de coachings personnalisés et de la vente de produits et services ;

  • De promouvoir une justice socio-économique en luttant contre les inégalités et les injustices de manière structurelle et globale tant au niveau local qu’au niveau national et international grâce notamment à des partenariats ;

L’association a pour objets :

  1. D’assurer une mission d’insertion socio-professionnelle par le travail pour un public défavorisé. À travers le développement des activités de collecte, de tri et de valoriser de textiles et de meubles usagés.
  2. De proposer une expérience utilisateur rappelant un marché, l’authenticité, la terre, la convivialité, l’éco-responsabilité et l’éco-solidarité (promouvoir des producteurs bio, encourager les circuits courts et l’agriculture urbaine).
  3. De permettre l’accès à l’alimentation durable à un maximum de personnes ;
  4. De faire évoluer les habitudes alimentaires ;
  5. De créer, au-delà d’un point de vente, un espace convivial permettant de renforcer la cohésion sociale ;
  6. De mettre en place une politique du prix juste, un prix le plus accessible possible pour les consommateurs tout en rémunérant correctement le travail du producteur.
  7. De participer à des projets pédagogiques en sensibilisant les élèves sur les habitudes de consommation et leurs conséquences sur la santé, l’environnement, l’économie…
  8. De proposer un espace partagé aux maraichers ;
  9. D’organiser des formations liées aux buts de l’objet social ;
  10. La promotion et la vente de produits issus de l’agriculture biologique et durable.

L’association a une double mission

De facilité aux acteurs et entrepreneurs du secteur durable l’occupation d’un bâtiment inoccupé : commerce pop-up store, atelier, de manière légale pour un temps donné et à prix abordable.

Encourager les propriétaires publics et privés à permettre l’utilisation temporaire de leurs bâtiments inoccupés. Faire prendre conscience qu’un espace vide peut permettre à un individu ou un groupe de réaliser un projet, présenter un spectacle, lancer une recherche, créer un lieu de rencontre.

La problématique que AURRA asbl tente de résoudre

La problématique du manque d’espaces à prix abordables dans la région de Bruxelles capitale pour initier des petits projets soucieux de l’environnement et du bien-être des individus n’est pas nouvelle. La faible rentabilité financière de ces projets ne permet pas d’assurer les loyers des espaces Bruxellois.

La mise à disposition momentanée d’un espace permet à cette dimension expérimentale, vitale pour la ville, de subsister dans un contexte immobilier bruxellois de plus en plus difficile.

Et pourtant nombreux grands sites bruxellois sont laissés vides… Les contrats de locations impliquent une suite de contraintes et de contingences qui font que certains propriétaires aussi bien privés que publics préfèrent laisser inoccupés leurs biens immobiliers en attendant la prochaine reconversion. Mais cette reconversion peut prendre des années…

Sur le plan économique, donner la possibilité de développer des activités économiques durables en mettant à disposition un bâtiment inoccupé constitue un véritable investissement économique à long terme. Ce soutien est comparable aux subsides alloués à la recherche scientifique, aux projets de centres d’entreprises (pépinière de jeunes entreprises) ou encore aux subsides et aides au lancement d’entreprises.

De plus, sur un plan urbanistique, l’occupation d’un bâtiment vide même temporairement contribue à améliorer l’image du quartier et à le rendre plus attractif: au minimum par la maintenance du bâtiment, au mieux par l’intégration des nouvelles activités et dynamique dans la vie de quartier.

Sur un plan écologique, contribuer à renforcer les activités respectueuses de l’environnement et soucieuses de bien-être humain avec le souci de diminuer notamment l’emprunte carbone de nos activités productrices garantirait un meilleur avenir pour la planète. Un enjeu qui doit être la priorité sur le plan individuel, collectif, privé et public au vu du changement climatique.

Il est temps d’ajuster notre sens de l’utopie à notre pragmatisme et inversement, afin d’inventer, en situation, des manières de faire qui portent la marque de nos aspirations.

A.U.R.R.A asbl développe ses compétences dans l’administration des bâtiments/infrastructures (publiques) vides, pour lesquelles les propriétaires souhaitent en confier la gestion temporaire et voir se développer des activités qui encouragent l’économie circulaire et durable de manière générale avec un accent particulier sur l’autonomie alimentaire saine des Bruxellois ou encore encourager l’emploi des bruxellois à Bruxelles.

A.U.R.R.A assure l’accompagnement des différents bénéficiaires au niveau de la gestion interne garantissent un bon fonctionnement de l’espace de travail temporaire ainsi qu’une ‘restitution’ du bâtiment au propriétaire dans les délais convenus et dans l’état initial.